Avortement - Interruption de grossesse : Pour le droit au libre choix

Chrétiennes et chrétiens pour la liberté de choix
Communiqué de presse du 13 mai 2002

Faire confiance aux femmes

2196 « Chrétiennes et chrétiens pour la liberté de choix » appellent les citoyennes et citoyens à voter Oui à la modification du code pénal suisse (régime du délai) et Non à l’initiative dite « Pour la mère et l’enfant », lors de la votation du 2 juin prochain. Le mouvement regroupe des femmes et des hommes appartenant aux Eglises catholique et protestante persuadés que les sanctions pénales ne sont pas un moyen approprié pour assurer la protection de la vie en devenir et pour permettre d’éviter les interruptions de grossesse. Les mesures de politique sociale et une information sexuelle complète sont beaucoup plus efficaces que la criminalisation des personnes concernées.

Une pratique éthique se reconnaît par la liberté de choix. Le régime du délai fait confiance à la femme pour choisir en fonction de son propre jugement et de sa propre conscience. Il tient compte tant des conflits intérieurs de la femme que de la protection de la vie en devenir, ce qui ne peut se faire qu’en laissant à la femme la liberté de choix et en faisant confiance à sa capacité morale. C’est la femme qui devra assumer les conséquences de la décision prise.

Le Bible ne prêche ni mise sous tutelle ni condamnation des humains, mais elle les invite à prendre des décisions responsables. Le Oui au régime du délai n’est pas un Oui à l’avortement, mais une réponse pragmatique à un problème juridique. Le régime du délai est un moyen de régler de manière éthique et responsable une situation existante.

C/o FrauenKirche Zentralschweiz, case postale 4933, 6002 Lucerne

nach oben

Questions éthiques